Intelligence et sensualité
4e édition

Télécharger le dépliant du programme


Créé en 1949 grâce à la générosité de la famille de Valéry, il réunit à l’origine une quarantaine de dessins, eaux-fortes et livres rares. Autour de ce noyau va se développer la collection valéryenne au sein du Musée de Sète devenu Musée Paul Valéry.

Fin 2009, le musée ferme pour une restructuration muséographique et rouvre ses portes en juin 2010, proposant un nouveau parcours des collections. Réaménagée à cette occasion, la salle Paul Valéry sera l’objet d’une nouvelle scénographie qui sera inaugurée en septembre 2011, lors des premières Journées Paul Valéry.

La collection réunit des manuscrits originaux, des lettres autographes, des peintures, dessins et aquarelles ainsi que des sculptures de Valéry, proposant un éclairage nouveau de la personnalité du poète et écrivain, souvent perçu comme seul intellectuel et académicien austère.

Le Premier manuscrit du Cimetière marin, pièce majeure de la collection, mis en lumière dans une présentation qui en permettra une lecture complète, sera également livré par la voix de Daniel Mesguich dans l’espace audiovisuel de l’exposition.

Le Cahier des premiers poèmes du jeune Valéry à l’âge de 13-15 ans, qu’il ornait déjà de dessins, montre l’intérêt précoce du poète pour les arts plastiques. Paul Valéry a en effet, tout au long de sa vie, dessiné, peint, gravé, sculpté. Les œuvres graphiques sont particulièrement bien représentées dans la collection : aquarelles, encres et lavis, peintures, autoportraits à travers lesquels il se représente sans complaisance.

Des lettres manuscrites complètent la présentation, correspondances professionnelles ou amicales, parmi lesquelles figure notamment une lettre adressée en 1898 à Raoul Maurin, son camarade de collège, dans laquelle on relève une très belle description du port de Sète.

Les lettres qu’il adresse à Jeanne Loviton de 1937 à 1945 mettent quant à elles au jour une homme passionnément amoureux, profondément humain et vulnérable.